Imprimer
Affichages : 2039

Dans l'hebdobridge n° 20 nous avons vu une façon (à adopter ...) de démarrer l'annonce des contrôles en vue d'un chelem éventuel.

Rappel de la règle (à adopter si cela vous tente) : celui qui commence l'annonce des contrôles le fait au palier de son choix et ensuite, l'ordre économique est rétabli : tout contrôle "sauté" est alors dénié.

Pour certaines mains comme celle présentée ci-dessous, il y a un problème à résoudre.
Jugez-en par vous-même.

 
Exemple :
♠  A 10 8 6 5 4        
  A
  A R D 3
♣  9 3
 
Sur votre ouverture de 1♠, votre partenaire a soutenu à 3♠ (11-12 DH, 4 cartes à Pique)
Avec vos (à présent) 22DH, vous pouvez démarrer l'annonce des contrôles, mais il y a un hic : il n'y a pas moyen de s'enquérir du contrôle à ♣ sans dépasser le palier de la manche et/ou celui éventuel du Blackwood.
 
Dans ce cas, une convention classique est d'annoncer 3 SA qui signifie : "partenaire, commencez économiquement l'annonce de vos contrôles". Ainsi, si le partenaire annonce alors 4♣, vous êtes fixé et pouvez poser le Blackwood.
Sans cette convention, vous auriez dit 4, et le palier de 5, supérieur au Blackwood, aurait peut-être été nécessaire pour connaître chez votre partenaire, le contrôle à ♣.
 
Il existe encore quelques autres situations délicates.
Nous reviendrons dessus dans un futur hebdobridge.


 (inspiré du livre Les Chelems, édition le Bridgeur, de Philippe Cronier, Nicolas Déchelette et Alain Lévy)