Imprimer
Affichages : 3637

Le graal des techniques pour le déclarant est sans conteste le "squeeze" (en tout cas pour moi !)

Il paraît qu'il y a en moyenne un squeeze potentiel sur cinquante donnes. Si donc vous jouez deux tournois de régularité par semaine, votre camp est susceptible de squeezer ou d'être squeezé en moyenne une fois.

Il y a toute une variété de squeeze, un hebdobridge futur en parlera sûrement.


En attendant, je vous propose un squeeze très particulier et très facile, un squeeze contre les paires débutantes (oui ça peut paraître laid, mais c'est la dure loi du bridge...). On pourrait le rajouter à une des techniques pour le déclarant, exposées dans l'hebdobridge n° 3.

C'est le squeeze mexicain !
Ne me demandez pas d'où vient ce nom, j'en connais la technique depuis les années 70.
 
De quoi s'agit-il ?
Tout simplement de ceci : vers la fin du jeu de la carte, déclarant, vous constatez que vous ferez toutes les levées restantes sauf peut-être une ou deux. Par exemple, tous vos atouts restants à Pique et peut-être ces deux derniers Coeur dont un seul est maître pour l'instant, mais dont le second le deviendrait si le détenteur des deux Coeurs restants ... en défausse un.
Alors, jouant contre cette paire de niveau faible, ne tablez pas en disant "je vous concède un Coeur et je fais le reste...", non, défilez vos atouts et si vous voyez un adversaire défausser son Coeur, alors seulement tablez !
 
Ce n'est donc pas un squeeze, mais simplement une façon d'essayer de profiter d'une erreur adverse.