Imprimer
Affichages : 825

Ne vous méprenez pas, je ne vais pas vous conter ici l'une ou l'autre histoire pour enfants !

Je vais très sérieusement vous parler (encore !) de bridge, et plus précisément de la situation qui n'est point rare, du fameux passe "Blanche-Neige".

En troisième position, après des enchères du style 1♣   1♠   ..., et avec une main de ce type : ♠:ADV96   :982  :D762  ♣:2, le n° 3 ne peut que passer : c'est le fameux passe "Blanche-Neige" !
Le n° 4 passe à son tour...
 
L'ouvreur, à présent en position de réveil peut détecter cette situation car :
 
  • Court dans l'intervention (ici à ), le partenaire y est forcément long (le n°4 n'a pas soutenu).
  • Long dans l'intervention, le partenaire y est court et faible
L'ouvreur est donc en mesure de décider de réveiller les enchères :
 
  • Fort, à partir de 17H
  • Court dans l'intervention, dans tous les cas