Imprimer
Affichages : 2818

L'hebdobridge n° 36 vous a donné l'exemple d'une carte pénalisée.
Il s'agissait du cas où un joueur défausse une carte, alors qu'il devait suivre dans la couleur, et que ce fait a été constaté par ses adversaires.

Il y a bien d'autres cas où une carte est pénalisée, on en reparlera dans un futur hebdobridge !

La carte est donc pénalisée : elle est laissée face visible sur la table devant le joueur à qui elle appartient.

Je passe ici volontairement la notion de carte pénalisée principale et secondaire, afin que les explications restent ... compréhensibles pour tout un chacun, sachant de toute façon que le cas d'une carte pénalisée secondaire est encore plus rare que celui d'une carte pénalisée principale !

Donc la carte est pénalisée, ce qui veut dire précisément que :
 
1. La carte pénalisée doit être jouée à la première occasion, que ce soit pour attaquer, fournir, défausser ou couper.
2. Quand c'est un joueur de la défense qui attaque, alors que son partenaire a encore une carte pénalisée, il doit demander au déclarant :

Je détaille un rien le point 1 ci-dessus énoncé :

1. Attaquer : le joueur qui a une carte pénalisée doit la jouer s'il "a la main" (il remporte une levée).
2. Fournir : le joueur qui a une carte pénalisée doit la fournir si la couleur en question est jouée, quelles que soient les autres cartes qu'il détiendrait dans cette couleur.
3. Défausser : le dit joueur doit fournir cette carte pénalisée s'il ne détient plus de carte dans la couleur jouée, que ce soit un atout ou pas.
4. Couper : donc le joueur doit couper s'il en a l'occasion !