Cette règle, une des plus connues, est d'application lors de l'entame, contre un contrat à Sans-Atout, si l'entame est faite en "quatrième meilleure".

Elle est utile, à la fois pour le partenaire de l'entameur, mais aussi pour le déclarant.
La voici : soustrayez la valeur de la carte (2,3,...) de 11. Soustrayez également le nombre de cartes de cette couleur, visibles (vous et le mort) et supérieure à l'entame.

Le résultat est le nombre de cartes supérieures à l'entame détenue par la dernière main.

Exemple

Ouest entame du 7 de Pique.
Le mort (Nord) s'étale et montre A V 6 en Pique.
Assis en Est, vouy y détenez R 9 3.

Le déclarant appelle le 6 : quelle carte allez-vous sélectionner ?

Il semble évident que l'entame est faite en quatrième meilleure, et donc vous faites le calcul :

11 - 7 = 4. Vous voyez quatre cartes supérieures au 7, deux au mort et deux chez vous.
Le déclarant n'a donc aucune carte supérieure au 7 ... et vous pouvez mettre petit !

Notez que si le calcul vous amène à un nombre négatif, c'est que ... l'entame n'était pas en quatrième meilleure.
Ainsi dans l'exemple ci-dessus, si l'entame est le 10 de Pique, la règle de 11 donne -3 carte supérieure au 10 chez le déclarant, ce qui est impossible. Il s'agit alors, ici, d'une entame en "top of nothing".

Il n'est pas important de comprendre dans le détail pourquoi le calcul mène au résultat en question, mais si cela vous turlupine, posez la question à un mathématicien compétant !