Programme d'affichage de donnes, exercices d'enchères, résumé complet du Système d'Enseignement Français (S.E.F), résumé (en cours) du Système Enseignement de la Ligue Francophone belge (S.E.L.F.), diverses conventions intéressantes, tableaux divers et bien d'autres choses, écrit par votre serviteur et gratuit.
Depuis septembre 2015, le programme permet de gérer les tournois d'un club de Bridge : gestion des membres, des mouvements joués dans le club (même les plus exotiques), gestion des tournois, classements divers (annuel, régularité, chelem) etc...
Depuis la mi-mars 2018, le programme peut dialoguer avec le système Bridgemate, comme d'autres programmes de dépouillement des tournois de bridge !
Enfin depuis fin mai 2018, si vous encodez, avec les Bridgemates, l'entame et le diagramme des donnes, BriTay va les importer dans sa base de données et les présenter joliment sur les feuilles de marque "électroniques" (fichier que l'on peut envoyer aux participants).
Cliquez sur le lien ci-dessous qui téléchargera le programme d'installation et ensuite cliquez sur celui-ci. En quelques clics, vous y serez !
 

Installation de BriTay (version 20.1.1, construction n° 963 du 13 décembre 2018)

Le règlement international de Bridge (dernière version, août 2017), en format PDF est téléchargeable ici

Règlement international de Bridge

Philippe Taymans met à votre disposition une bibliothèque d'une soixantaine de livres et syllabus consacrés au Bridge. Consultez la liste et, lors de votre passage au club lors d'un tournoi, demandez-nous le livre de votre choix.

Il vous les prête grâcieusement, il suffit de le lui demander !

Bridgothèque

Code international de Bridge, édition 2007

Note : fera, doit faire, devrait faire : ne pas le faire est une infraction

Loi 7.A page 17 –Place de l'étui

Quand un étui doit être joué, il est placé au centre de la table et doit y rester jusqu'à ce que le jeu soit terminé.

Loi 7.B.2 page 17 – Retirer les cartes de l'étui

Chaque joueur compte ses cartes faces cachées pour s'assurer qu'il en a bien treize.

Loi 7.B.3 page 17 - Retirer les cartes de l'étui

Aucun joueur ne touchera d'autres cartes que les siennes pendant ou après le jeu.

Loi 7.C page 17 - Retirer les cartes de l'étui

Le jeu de la carte terminé, chaque joueur remet ses treize cartes (qu'il devrait auparavant mélanger) dans la poche ...

Loi 8.A page 18 – Mouvement des étuis et des joueurs

Le joueur Nord est responsable du mouvement des étuis...

Loi 16.A.2 page 23 – Utilisation des informations par les joueurs

(enchères) Les joueurs peuvent tenir compte de l'estimation de leur score, des caractéristiques de leurs adversaires ...

Loi 20.F.2 page 28 – Explication des déclarations

...Pendant toute la période du jeu de la carte, un joueur (sauf le mort) est autorisé ... à demander des explications sur les annonces adverses.

Loi 20.F.5.A page 28 – Explication des déclarations

Un joueur dont le partenaire a donné une explication erronée n'est pas autorisé à corriger et ...

Loi 20.F.5.B page 28 – Explication des déclarations

...il doit appeler l'arbitre et informer ses adversaires : pour un joueur de la défense, à la fin du jeu. Pour le déclarant ou le mort, après le dernier Passe des annonces.

Loi 22.A.1 page 29 – Fin des annonces

Les quatre joueurs ont passé. Les mains sont remises dans l'étui sans être jouées. On ne doit pas redonner.

Loi 25.A page 31 – Déclaration non intentionelle

Un joueur peut remplacer une déclaration non intentionnelle par sa déclaration intentionnelle ... s'il le fait ... sans pause pour réfléchir.

Loi 27 page 32 – Enchère insuffisante acceptée

Toute enchère insuffisante peut être acceptée...(voir procédure complète page 32)

Loi 31 page 35 – Enchère hors tour

Enchère hors tour : voir procédure complète page 35.

Loi 40.A.3 page 39 – Agrément d'un système au sein d'une paire

Un joueur peut déclarer ou jouer de n'importe quelle façon sans l'annoncer au préalable à condition que cette déclaration ou ce jeu ne soient pas fondés sur un agrément occulte.

Loi 40.C.1 & 2 page 40 – Dérogation au système et psychique

Un joueur peut déroger aux agréments de son camp ...il n'a pas la moindre obligation de révéler aux adversaires qu'il a dérogé au système annoncé.

Loi 41.1 page 41 – Entame face cachée

Après une enchère ... suivie de trois Passe, l'adversaire gauche du déclarant présumé entame face cachée.

Loi 42.A.3 page 42 – Droits (du mort) irrévocables

Le mort joue les cartes du mort en tant qu'agent du déclarant, sur ses indications.

Loi 42.B.2 page 42 – Droits (du mort) sous condition

Le mort peut essayer d'empêcher le déclarant de commettre une irrégularité.

Loi 45.C.2 page 44 – Jeu obligatoire d'une carte

Le déclarant doit jouer une carte de sa main si elle est tenue face visible, touchant ou presque la table, ou si elle est maintenue dans une position indiquant qu'elle a été jouée.

Loi 45.C.4.B page 44 – Jeu obligatoire d'une carte

... le déclarant peut changer une désignation (d'une carte du mort) non intentionelle s'il le fait sans pause pour réfléchir. Si un adversaire a joué à son tour ... il peut retirer la carte ainsi jouée et la remplacer par une autre.

Loi 46.B.1.B page 45 – Appel incomplet ou erroné

Si le déclarant désigne une couleur (du mort) mais non son rang, on considère qu'il appelle la plus petite carte de la couleur indiquée.

Loi 48.A page 47 – Le déclarant expose une carte

Une carte exposée par le déclarant ne donne pas lieu à arbitrage.

Loi 49 page 47 – Cartes exposées d'un joueur de la défense

Une carte est « pénalisée » si elle est vue par le partenaire. Elle doit être laissée face visible sur la table.

Loi 50.D page 48 – Disposition concernant une carte pénalisée principale

Une carte pénalisée doît êter jouée à la première occasion légale, que ce soit attaquer, fournir, défausser, ou couper. Quand c'est au tour de son partenaire d'attaquer, le déclarant peut exiger ou interdire la couleur de la carte pénalisée du partenaire. Voir tous les détails page 48.

Loi 54 page 51 – Entame hors tour face visible

Entame hors tour, le déclarant peut : accepter l'entame, doit accepter l'entame si le mort a commencé à s'étaler, refuser l'entame (la carte devient pénalisée).

Loi 61.B page 55 – Droit de s'enquérir au sujet d'une éventuelle renonce

Le déclarant peut demander à un joueur de la défense qui n'a pas fourni s'il a une carte de la couleur attaquée. Le mort peut le demander ... au déclarant !

Loi 62.B page 55 – Correction d'une renonce

La carte de renonce illégalement déposée est pénalisée.

Loi 64.A page 57 – Levées(s) transférée(s) suite à une renonce

Quand une renonce est consommée, alors si le joueur fautif a gagné la levée de la renonce, cette levée plus une des levées gagnées ultérieurement par son camp est transférée au camp non fautif, et si le joueur fautif n'a pas gagné la levée de la renonce, une levée ultérieurement gagnée par le camp fautif est transférée.

Loi 65.B page 58 – Compte des levées

Le déclarant ... le mort ou n'importe quel jouer de la défense a le droit d'attirer l'attention sur une carte mal orientée, mais uniquement tant que la levée suivante n'a pas été attaquée.

Loi 65.D page 58 – Agrément sur le résultat du jeu

Une joueur ne devrait pas modifier l'ordre de ses cartes jouées... il compromet son droit de réclamer le gain de levées contestées, ou de revendiquer ou contester une renonce.

Loi 66.A page 59 – Levée en cours

.... Le déclarant ou n'importe quel joueur de la défense peut, avant qu'il n'ait retourné sa carte, demander à revoir toutes les cartes jouées dans cette levée.

Loi 66.B page 59 – Sa propre dernière carte

.... Le déclarant ou n'importe quel joueur de la défense peut revoir, mais non exposer, sa dernière carte jouée.

Loi 70.C page 63 – Revendication ... il reste de l'atout

Quand il reste de l'atout chez l'adversaire, l'arbitre attribue une ou plusieurs levées aux adversaires ...

Loi 74.B.4 page 66 - Conduite et éthique

Par devoir de courtoisie, un jouer devrait éviter de ... prolonger le jeu inutilement ... dans le but de perturber un adversaire.

Du samedi 26 au dimanche 27 mai s'est déroulé la première sortie club de notre CBWSL.

Nous logions au Domaine Westhoek à Oostduinkerke, magnifique endroit à 700 mètres de la plage, situé dans une zone de dunes et bois de plus de 100 hectares.

Le temps était de la partie avec des températures montant jusqu'à plus de 25°.

In fine, 21 participants dont trois logeaient dans les environs, les 18 autres répartis dans quinze chambres modèle "standard" très confortables et d'une propreté toute flamande.

Les arrivées se sont échelonnées de 11 heures du matin à 14 heures. Les premiers ont profité du temps libre avant le tournoi pour se rendre à la plage, prendre l'apéro et un petit lunch.

Le tournoi du samedi (avec matériel Bridgemate) s'est déroulé dans une salle réservée rien que pour nous et fût suivi d'un apéro collectif en terrasse et d'un souper dans la salle de restaurant (buffet froid et chaud) pouvant accueillir au moins 200 personnes. Il y avait du monde, mais la disposition des lieux et du buffet étaient telles qu'on n'avait pas l'impression qu'il y avait autant de monde. Nous avions deux grandes tables réservées pour nous.

Dimanche matin, après un déjeuner vers 8h - 8h30, deuxième tournoi jusqu'à 13h. Nouveauté : encodage des diagrammes des donnes, test avant le tournoi du lendemain. Tout s'est très bien déroulé, dans un mouvement de type Howell de 5 tours de 5 donnes.

Après un apéro rapide et le lunch au restaurant, clôture de la sortie. De nombreux restaient encore au domaine jusqu'au lundi.

En résumé, une sortie club réussie, sans la moindre zone d'ombre (au sens propre et figuré !) et, de l'avis unanime, à refaire encore, plusieurs fois par an.

Ci-dessous, quelques photos prises durant ces deux jours :

 Une salle rien que pour nous...

Dans le feu de l'action !

Un apéro bien mérité