Certains joueurs répugnent à nommer au palier de un une majeure quatrième anémique, sur l'ouverture de son partenaire.
Voici deux exemples qui vous expliquent pourquoi il ne faut pas l'omettre, cette enchère !

Exemple 1

♠  A 9 8 6
  A R 10 3 2
  D 3
♣  6 5
- - - - - - - - - -
♠  10 5 4 2
  5 4
  R 5 2
♣  A 7 4 2
 
Le contrat correct peut être la majeure nommée comme ici.
Si Sud choisit 1 SA, Nord risque de passer ou répéter ses Coeurs, alors que 2 Pique est un contrat meilleur.
 

Exemple 2

♠  A 3
  A D 3
  R D V 8
♣  D V 5 2
- - - - - - - - - -
♠  7 5 4 2
  8 5 4
  10 7 3
♣  A R 4
 
Sur l'ouverture de 1 Carreau de Nord, si vous enchérissez 1 SA, la "belle main" (celle de votre partenaire) sera exposée si le contrat est à Sans-Atout.
En nommant vos Piques, vous donnez à Nord l'occasion d'annoncer lui-même les Sans-Atout et l'annonce des Piques ne va pas inciter une entame dans cette couleur, ici ... fatale !
 

Un ami bridgeur (vu sa modestie je ne le nommerai pas) m'a exposé récemment sa stratégie lors d'une donne jouée à un tournoi par paires en janvier 2017, au "Club Du Lundi".

Sud (lui) joue 4 Pique sur entame du Valet de Coeur ce qui est une entame favorable, car il échappe à l'entame Trèfle . Il découvre la main de son partenaire :

    Nord
♠  7 4 3
  R 7 5 3
  A 9 2
♣  8 6 4

 

    Sud
♠  A R D 9 4 3
  A 8 2
  R 5
♣  9 5
 

Mettez-vous à sa place : vous comptez trois perdantes, à savoir un Coeur et deux Trèfles.
L'affaire est donc dans le sac.

Mais n'oubliez-pas : vous jouez en tournoi par paires : une levée de plus peut rapporter gros (un top). Il y a une petite chance de réaliser une levée de mieux : voyez-vous comment ?

Voici : en réalisant le quatrième Coeur du mort, sur lequel on défaussera un petit Trèfle de sa main (après avoir  tiré trois tours atout).

Pour cela, il faut sans hésitation... laisser passer ce Valet de Coeur et espérer les Coeurs 3-3 (36%). Le (petit) risque est que Ouest switche à Trèfle,  Mais il y a fort à parier qu'Ouest mettant la Dame et l'As de Coeur chez son partenaire, insiste dans cette couleur. Ce sera alors effectivement une levée de mieux si les Coeurs sont bien 3-3.

Lors de cette donne, Ouest a bien continué Coeur et les Coeurs étaient 3-3 ... mais les atouts manquants étaient tous en Ouest !

Le déclarant a donc réalisé grâce à cette stratégie 4 Pique "juste fait". Il n'a pas fait une levée de plus, mais réalisé son contrat (le seul dans sa ligne).

Entamer de votre singleton atout, sauf circonstances particulières, est à proscrire : tout ce que vous risquez de faire, c'est de faire prendre un honneur d'atout de votre partenaire par le déclarant.

Il existe toutefois quelques exceptions :

  1. Votre partenaire a passé sur votre contre d'appel au palier de un.
  2. Votre partenaire a contré punitivement la couleur au palier de deux.
  3. Les adversaires ont fait des enchères de "sacrifice".
Cet hebdobridge était le poisson d'avril de 2017 ...
 
Assis en Sud, j'ai joué cette donne avec mon partenaire "du mardi", au Park Wolu.
Les adversaires étaient des débutants, je le savais.
 
Est donneur, Est/Ouest vulnérables
 
Distrait et pensant qu'Est avait ouvert de 1 Coeur, j'ai déposé ma carte "STOP" et enchéri 2SA, montrant un bicolore mineur.
Mon partenaire ne bronche pas (entendez par là qu'il ne met pas sa carte "ALERTE") et pose 3 Trèfle, pour lui, Stayman.
Toujours dans ma distraction, j'ai cru qu'il me soutenait en Trèfle et moi, fort de mes 26 HLD, je pose un Blackwood.
Mon partenaire devient cramoisi, je sais bien qu'il a parfois des difficultés à se contenir, côté "body language", mais bon...
Après hésitation, il pose 5 Carreau, promettant un As. Je conclus à 7 Trèfle.
Assise en Ouest, Angèle, débutante, entame de l'As de Coeur, soit-disant détenu par mon partenaire !
Or c'est à Est à entamer : je le fais remarquer et j'explique que j'accepte l'entame et que le mort est à présent Nord.
J'aurais mieux fait de refuser et d'obliger Est à entamer ... autre chose que Coeur car alors je pouvais défausser plus tard mon Coeur sur la Dame de Pique !
Mais bon, c'est comme ça, j'ai vu ça quand le mort s'est étalé ...
Là j'ai pris le temps de réfléchir un peu, puis j'ai appelé petit Coeur et j'ai ... coupé de ma main !
Je sais, j'ai triché, mais je méritais ce grand chelem, quand même, non ?
J'ai tablé et étalé ma main, cachant mon 7 de Coeur derrière mes Carreaux en disant : je fais tous les plis.
Les adversaires n'ont pas bronché : un top pour nous !
 
                                                            Nord
                                                            ♠  R D 7 6
                                                            ♥  V 9 8 6 4
                                                            ♦  V 4
                                                            ♣  D 9
                              Ouest                                                   Est
                              ♠  10 9 5 2                                             ♠  V 4 3
                              ♥  A R D                                                 10 5 3 2
                              ♦  10 5 3                                                 9 8 7
                              ♣  7 4 2                                                ♣  8 6 3
                                 
                                                            Sud
                                                             ♠  A 8
                                                             ♥  7
                                                             ♦  A R D 6 2
                                                             ♣  A R V 10 5
 
Voici quelques règles qui devraient vous aider dans la décision d'une entame "atout".
Les différents cas seront développés au cours des hebdobridges suivants.
 
1. De façon générale, n'entamez pas atout lorsque le mort n'a pas soutenu la couleur.
2. Sauf exception (voir un futur hebdobridge), n'entamez pas d'un singleton d'atout.
3. Entamez à l'atout quand les adversaires ont fait une enchère de sacrifice.
4. Entamez à l'atout si le déclarant est bicolore et que vous tenez bien sa couleur secondaire.
5. Entamez à l'atout si vous savez que votre camp est fort dans les trois autres couleurs.
6. Entamez à l'atout lorsque un adversaire a montré une préférence dans le bicolore de son partenaire.
7. Entamez à l'atout si le fit adverse est 4-4 ou 4-3 et que vous détenez cinq petits atouts.
8. Entamez à l'atout lorsque les adversaires ont trouvé le fit dans leur troisième ou quatrième couleur nommée.
 
Tout ceci demande bien sûr plus d'explications et, surtout, des exemples !
Les hebdobridges à venir vous les proposeront.