Au départ punitif, le sens de la petite carte rouge "contre" a bien évolué depuis les origines du bridge.
On en dénombre une bonne douzaine !
Je vous les énumère :
 
                1.   Punitif                             2.  Appel                             3.    Réveil
                4.   Optionnel                        5.   Indicatif                          6.    Lightner
                7.   Négatif                            8.   Spoutnik (simple)           9.    Spoutnik généralisé
                10. (sur)Contre Rosenkranz    11.  (sur)Contre de soutien    12.  Contre sur 1SA
                13. Contre conventionnel
 
Le contre "Lightner" demande au partenaire de faire une entame anormale.
Dans le cas d'un chelem, quelqu'un m'a une fois dit : on ne contre un petit chelem à la couleur qu'avec l'As et le Roi d'atout.Je trouve cela un peu réducteur !
Si les enchères s'y prêtent, contrer un petit chelem à la couleur avec une chicane et un As peut rapporter gros, surtout si toute autre entame "donne" le contrat.
Voici un exemple: Ouest donneur, Est/Ouest vulnérables
 
                                                           Nord
                                                            ♠  -
                                                            ♥  7 3 2
                                                            ♦  10 9 8 7 6
                                                            ♣  7 6 5 4 2
                              Ouest                                                   Est
                              ♠  A D 10 9 7 3                                      ♠  R V 6 2
                              ♥  A D 9                                                  5
                              ♦  5                                                         R D V
                              ♣  10 9 8                                              ♣  A R D V 3

                                                            Sud

                                                             ♠  8 5 4
                                                             ♥  R V 10 8 6 4
                                                             ♦  A 4 3 2
                                                             ♣  -
    Ouest   Nord    Est     Sud
    1♠        -           2♣      2          L'enchère de Sud est contestable, mais non vulnérable contre vulnérable ...
    2♠        -           3♠      -             Soutien différé à saut, forcing manche !
    4        -           4SA    -            Contrôle Carreau, puis Blackwood aux clefs
    5♠        -           6♠      X            Deux clefs et la Dame d'Atout - Contre Lightner !
 
Si Nord entame Trèfle, il y a de très fortes chances que le contrat chute : Sud coupe et encaisse son As de Carreau.
Vues les enchères, la demande d'une entame anormale est fondée : une entame normale serait Coeur dans la couleur de Sud, il ne reste dès lors qu'à choisir entre Trèfle et Carreau : l'entame dans la couleur du mort paraît plus anormale que celle dans la couleur non annoncée (mais tenue par Ouest) donc ...


 

Dans l'hebdobridge n° 20 nous avons vu une façon (à adopter ...) de démarrer l'annonce des contrôles en vue d'un chelem éventuel.

Rappel de la règle (à adopter si cela vous tente) : celui qui commence l'annonce des contrôles le fait au palier de son choix et ensuite, l'ordre économique est rétabli : tout contrôle "sauté" est alors dénié.

Pour certaines mains comme celle présentée ci-dessous, il y a un problème à résoudre.
Jugez-en par vous-même.

 
Exemple :
♠  A 10 8 6 5 4        
  A
  A R D 3
♣  9 3
 
Sur votre ouverture de 1♠, votre partenaire a soutenu à 3♠ (11-12 DH, 4 cartes à Pique)
Avec vos (à présent) 22DH, vous pouvez démarrer l'annonce des contrôles, mais il y a un hic : il n'y a pas moyen de s'enquérir du contrôle à ♣ sans dépasser le palier de la manche et/ou celui éventuel du Blackwood.
 
Dans ce cas, une convention classique est d'annoncer 3 SA qui signifie : "partenaire, commencez économiquement l'annonce de vos contrôles". Ainsi, si le partenaire annonce alors 4♣, vous êtes fixé et pouvez poser le Blackwood.
Sans cette convention, vous auriez dit 4, et le palier de 5, supérieur au Blackwood, aurait peut-être été nécessaire pour connaître chez votre partenaire, le contrôle à ♣.
 
Il existe encore quelques autres situations délicates.
Nous reviendrons dessus dans un futur hebdobridge.


 (inspiré du livre Les Chelems, édition le Bridgeur, de Philippe Cronier, Nicolas Déchelette et Alain Lévy)

Les enchères vous ont amené à envisager un chelem.
Il est alors temps de vérifier l'existence des contrôles du premier ou second tour des quatre couleurs.
Contrôle d'honneur (As ou Roi) ou contrôle de coupe (chicane ou singleton).
 
L'enchère de contrôle montre la possession de l'un de ces contrôles (il n'y a pas de priorité entre le contrôle du premier ou du second tour). Une fois la connaissance des quatre contrôles établie, on pourra se diriger vers le petit ou le grand chelem, à la couleur ou Sans-Atout. S'il manque des contrôles, on s'arrêtera à un palier plus bas : si une couleur n'est pas contrôlée, la défense pourrait d'entrée s'y attribuer deux levées !
Ensuite, une fois établie la connaissance des quatre contrôles, on peut poser le Blackwood (4 Sans-Atout) pour le compte des As etc...
 
La marge de manoeuvre entre les enchères de contrôle et le Blackwood étant assez étroite, on serait enclin à annoncer les contrôles de façon économique.
Détrompez-vous : le joueur qui démarre le déclenchement des contrôles nomme le contrôle qui lui convient, pas nécessairement le plus économique !
 
Ses priorités sont :
  1. Nommer le contrôle juste sous celui qu'il voudrait connaître chez son partenaire
  2. Ne pas nommer en premier un contrôle de courte dans la couleur du partenaire
 
Exemple :
♠  A 10 8 6 5 4        
  9 3
  A
♣  A R D 2
 
Sur votre ouverture de 1♠, votre partenaire a soutenu à 3♠ (11=12 DH, 4 cartes à Pique)
Avec vos (à présent) 22DH, vous démarrer l'annonce des contrôles : vous seriez tenté de dire 4♣, mais si le partenaire annonce alors un contrôle Carreau (4), vous serez toujours dans l'inconnue en ce qui concerne le contrôle à .
Annoncez donc vous-même 4, de façon à laisser à votre partenaire la possibilité d'annoncer son éventuel contrôle à , ou, dans ce contexte-ci, de poser lui-même directement le Blackwood.
 
Nous verrons dans l'hebdobridge suivant comment demander au partenaire de commencer, lui, l'annonce des contrôles.

 

Cette technique consiste à donner un pli aux adversaires, pour affranchir la couleur ou y garder la communication ou le contrôle.
Similaire au laisser-passer, la méthode est un peu différente, puisqu'on donne soi-même le coup à blanc alors qu'on laisse passer une couleur jouée par l'adversaire. Les situations de coup à blanc sont nombreuses : en voici deux...
 
1. Conserver la communication
Supposons que nous devions réaliser quatre levées en Trèfle et qu'il n'y ait aucune rentrée au mort.
Si on se contente de jouer les Trèfles en tête, dans le diagramme suivant, on voit qu'on ne réalisera jamais le cinquième Trèfle de Nord. La protection est ici de tirer le Roi, puis un coup à blanc : il restera encore notre petit Trèfle pour remonter établir les Trèfles affranchis. Le coup est facilement détectable ici, puisqu'au deuxième tour de Trèfle, Ouest va défausser, mais on agira de même s'il suit, car c'est lui qui pourrait détenir les quatre Trèfles !
 
                                                            Nord
                                                            ♠  -
                                                            ♥  -
                                                            ♦  -
                                                            ♣  A D 6 5 4
                              Ouest                                                   Est
                              ♠  -                                                       ♠  -
                              ♥  -                                                         -
                              ♦  -                                                         -
                              ♣  7                                                      ♣  V 10 9 8

                                                            Sud

                                                             ♠  -
                                                             ♥  -
                                                             ♦  -
                                                             ♣  R 3 2
 
2. Conserver le contrôle
Assis en Sud, vous jouez 4 Coeur sur entame du 4 de Carreau.
Le contrôle des atouts est plutôt précaire, non ?
Pensez dès lors à y donner un coup à blanc : coupez du mort l'entame puis jouez le 3 de Coeur.
On pourra ensuite couper un second Carreau, tirer le Roi de Trèfle, l'As de Coeur et présenter les Trèfles maîtres.
La défense n'aura ainsi réalisé que trois levées : deux à l'Atout et l'As de Pique.
 
                                                            Nord
                                                            ♠  D 2
                                                            ♥  A 10 5 3
                                                            ♦  -
                                                            ♣  A D V 9 4 3 2
                              Ouest                                                   Est
                              ♠  A 10 8 7                                            ♠  V 9 3
                              ♥  D 9                                                     R V 8
                              ♦  D 6 4 3                                                A R 10 8 7
                              ♣  10 8 7                                               ♣  6 5
                                                            Sud
                                                             ♠  R 6 5 4
                                                             ♥  7 6 4 2
                                                             ♦  V 9 5 2
                                                             ♣  R
   

 

 

Le bridge est riche d'une panoplie impressionnante de "coups", chacun ayant son nom.
En voici un, extrait d'un des nombreux livres de la bridgothèque de votre président, le coup de Bath.
Il tient son nom de la ville balnéaire britannique de Bath, où il a été mentionné pour la première fois.
Je vous cite celui-ci en premier, car il est facile à détecter et à appliquer !
 

Contrat à Sans-Atout, Ouest entame du Roi de Trèfle ...

Sud ne prend pas l'entame : s'il veut affranchir sa couleur, Ouest devra dès lors trouver une rentrée chez son partenaire, car s'il insiste à Trèfle, Sud y fera à présent deux levées ! Evidemment, s'il y a danger dans une autre couleur vers laquelle Ouest pourrait switcher s'il garde la main, il y a peut-être lieu de ne pas esquicher la première levée...

                                                         
      Ouest
      ♠  -   
      ♥  -
      ♦  -
      ♣  R D 10 9 8
                                 
                               Sud
                               ♠  -
                               ♥  -
                               ♦  -
                               ♣  A V 2