Répondez à ce quiz avant le 1er décembre, en envoyant vos réponses à notre adresse électronique officielle : cbwsl2018@proximus.be
Le meilleur score sera récompensé lors de la fête du club en 2022.
Attention, il peut y avoir plusieurs bonnes réponses, ou aucune !
Vos commentaires ne seront pas pris en compte pour votre score, mais pourraient être, si originaux, publiés !
Encodez vos réponses de façon succinte, style :1B, 2A, 3B,4A etc...
 
 1. Un joueur, lors des enchères, peut déroger aux conventions de son camp
A. Oui
B. Non
 2. C'est l'américain Samuel Stayman qui a inventé la convention qui porte son nom
A. Vrai
B. Faux
 3. Lors d'un différent à la table entre les deux paires, il vaut mieux appeler l'arbitre
A. Toujours
B. Parfois
C. Jamais
 4. Lors du premier tour où les joueurs mélangent les cartes, s'il y a quatre "passe", on redonne
A. Evidemment, on est venu pour jouer, que diable !
B. Absolument pas
 5. Lorsque l'arbitre note une donne comme "non jouée" à une table qui a pris du retard
A. Les deux paires sont de ce fait pénalisées
B. Mais non, la situation est neutre à ce sujet
 6. Lorsque la donne est terminée, on remet ses cartes dans l'étui, après les avoir mélangées
A. C'est facultatif
B. C'est obligatoire
 7. Quel est le nombre maximum de points d'honneur qu'une main de bridge peut détenir ?
A. 37
B. 38
C. 39
D. 40
 8. Nord joue 3SA et Ouest entame (donc hors tour)
A. Nord refuse l'entame et décide si le bon entameur peut, doit ou ne peut pas entamer dans la couleur entamée hors tour...
B. Nord peut accepter l'entame et alors il devient le mort et étale ses cartes
 9. Sud a ouvert 1SA, Ouest passe et Nord enchérit 2 Trèfle. Sud alerte et explique dans la foulée qu'il s'agit d'un Stayman faible
A. Après avoir alerté, Sud doit rester muet
B. Sud a bien fait de prendre les devants en expliquant cette convention rarement utilisée
 10. Est a fait la 5ième levée. Les quatre joueurs ont retourné leur carte, face cachée. Est réfléchit et ...
A. a le droit de demander de revoir le pli complet, puisqu'il n'a pas encore joué la carte suivante
B. n'a plus le droit que de regarder sa propre dernière carte jouée
C. n'a plus aucun droit de regard en ce qui concerne ce dernier pli
 11. Après des enchères rapides, Nord a annoncé 7SA
A. La défense peut se sacrifier à 8 Pique
        B. La défense doit passer
        C. La défense ne peut pas contrer ce contrat ultime
        D. Rien de tout cela, voyons !
12. Le mort ayant fait le pli, le déclarant appelle alors le 3 de Pique du mort, mais dans la foulée, change d'avis et appelle l'As de Coeur
        A. Il en a bien le droit
        B. Pas question, carte demandée, carte jouée !
13. Nord joue 3SA. Durant le jeu de la carte, Est défausse alors qu'il a encore de la couleur jouée. On s'en rend compte deux levées après.
       A. Pénalité d'une levée dans tous les cas
       B. Pénalité d'une levée, ou deux si le camp Est/Ouest a encore fait au moins une levée après celle-là
       C. Aucune pénalité, puisque Est/Ouest n'a pas fait la levée en question ni aucune des suivantes
14. Ouest en défense a déposé par erreur l'As de Pique sur une levée entamée Trèfle. Il prend cependant la main à Trèfle et donc ...
       A. Peut rejouer la carte qu'il veut, de sa main
       B. Doit jouer à présent son As de Pique
15. Dans un mouvement "Mitchell" ...
       A. Les paires restent toutes en permanence, soit en Nord/Sud, soit en Est/Ouest
       B. Absolument pas, les paires peuvent changer de "champ"
16. Sauf décision différente de l'organisateur du tournoi
       A. C'est Nord qui est responsable du mouvement des étuis
       B. Mais non, c'est Sud !
       C. C'est Est, je vous dis
       D. Ca pourrait bien être Ouest pour moi !
17. Il y a ARD82 de Pique au mort qui est en main. Le déclarant dit : Pique
       A. Le mort doit présenter le 2
       B. Le mort doit présenter l'As
18. Dans un tournoi par paires où les donnes sont toutes jouées neuf fois ...
       A. Le "top" de chaque donne est de seize points
       B. Le "top" de chaque donne est de dix-huit points
19. Si le top est de vingt points et qu'exactement deux paires l'ont fait
       A. Chacune des paires engrange vingt points
       B. Mais non mais non, chacune ne reçoit que dix points
       C. Rien de tout cela, elles obtiennent chacune dix-neuf points
20.   Laquelle de ces affirmations est correcte ?
       A. Rachel est la Dame de Coeur
       B. César est le Roi de Pique
       C. Hector est le Valet de Carreau
 
Bon amusement !
Voici deux points du règlement pas toujours respectés dans notre club.
Loin de vouloir enfoncer le clou, nous allons vous expliquer le pourquoi du comment !

 

Situation : la table n° 3 appelle l'arbitre durant le troisième tour : l'encodage du résultat, 3SA= par Nord, sur entame du Roi de Carreau ne fonctionne pas, le bridgemate indiquant "entame ou déclarant incorrect". Or, confirme le malheureux encodeur, c'est bien Nord qui a joué le contrat et l'entame d'Est fut bien le Roi de Carreau.
Alors quoi ?
L'arbitre regarde le diagramme et constate que les mains encodées ne correspondent pas à ce qui se trouve dans l'étui !
A la table n° 4, au tour précédent, les cartes ont été incorrectement replacées dans l'étui.
Cherchez l'erreur !
Si à la table n°4 on avait, comme il se doit, respecté la loi 7.A, cela ne serait pas arrivé.
En principe, l'arbitre devrait pénaliser cette table.
Cette situation se produit dans notre club, hélas trop souvent.
Loi 7.A page 17 –Place de l'étui : "quand un étui doit être joué, il est placé au centre de la table et doit y rester jusqu'à ce que le jeu soit terminé"
 
Situation : à la table n° 5, à l'avant dernière levée, Nord constate qu'il ne lui reste plus de carte, et Est en a encore deux !
Bien sûr que les premiers fautifs sont les joueurs de la table n° 6, qui ont très certainement échangé leurs jeux une fois la donne terminée, voire déposé leurs cartes sur la table pour en discuter, enfraignant ainsi la loi 7.C ("le jeu de la carte terminé, chaque joueur remet ses treize cartes dans l'étui ...)
Mais la loi 7.B.2 n'a pas été pondue pour emm... les joueurs.
On compte d'abord ses cartes (cela prend quelques secondes) et si on n'a pas le compte, on appelle l'arbitre, qui rectifiera la situation.
Ainsi, au lieu de devoir encoder le résultat de la donne comme "non jouée", la donne comptera pour le classement !
Statistique toute personnelle : huit fois sur dix, les Est/Ouest défilants à ma table ne comptent pas leurs cartes. Bien sûr que dans 99 % des cas, le compte est juste. Conclusion : il n'est pas rarissime que cette situation se produise.

Loi 7.B.2 page 17 – Retirer les cartes de l'étui : "chaque joueur compte ses cartes faces cachées pour s'assurer qu'il en a bien treize" : ce n'est pas une suggestion du règlement,c'est une obligation !

Voici une donne jouée avec FunBridge, que m'a envoyé un ami.

Le diagramme de cette donne

                                                            Nord
                                                            ♠  A R V 8 6 5 4 3
                                                              R 5
                                                            ♦  7 6
                                                            ♣  A
                              Ouest                                                   Est
                              ♠  10 9                                                  ♠  D
                              ♥  V 9 8 6                                             ♥  A 10 7 4
                               R D V 4                                               10 9 5 2
                              ♣  D 6 3                                                ♣  10 7 5 2

                                                            Sud

                                                             ♠  7 2
                                                             ♥  D 3 2
                                                               A 8 3
                                                             ♣  R V 9 8 4
 
 

Les enchères

 
Sud      Ouest      Nord        Est          
-           -               -              Passe
Passe   Passe      2            Passe
3♦         Passe      3♠            Passe
4♣         Passe      4♠            Passe
6♠         Fin

 

C'est FunBridge qui a ouvert de ce 2.
Par contre la conclusion de Sud au chelem Pique est pour le moins osée, après l'enchère peu encourageante de Nord à 4♠. Il peut y avoir deux As dehors ! D'ailleurs, vous allez le lire, contre une bonne défense, la chute est certaine, dès "la bonne" entame faite !

 

Le jeu de la carte

Il y a bien sûr des exceptions, mais l'entame d'un As sans le Roi est vivement déconseillée et livre plus souvent le contrat qu'elle ne le fait chuter.
Et ici, mais pour une raison plus subtile, cette règle est d'application.

Avant de lire la suite, regardez attentivement les deux mains de votre camp et établissez, sur l'entame de l'As de Coeur, votre plan de jeu : vous devez réaliser votre contrat !

La main de base étant en Nord, vous avez deux perdantes : une à Coeur et une à Carreau. La perdante à Coeur est inélucable puisque Est entame de son As. mais à présent, vous vous dites que vous avez deux levées à faire à Coeur et que vous pourrez effacer votre Carreau perdant sur la Dame de Coeur.

Hélas, ayant jeté sur l'entame votre 5 de Coeur, Est à présent switche à Carreau, et votre seule et unique remontée au mort, l'As de Carreau s'envole à tout jamais, vous empêchant de réaliser votre Dame de Coeur ou votre Roi de Trèfle !

Et pourtant, il y a une solution assez simple mais, comme souvent, elle se réalise dès l'entame : sur l'As de Coeur, jetez votre Roi de Coeur : à présent vous avez deux remontées au mort et Est ne peut les faire sauter toutes les deux à la deuxième levée.

Sur le retour Coeur, prenez de la Dame, enlevez les atouts, débloquez les Trèfles, remontez au mort à l'As de Carreau et jouez votre Roi de Trèfle pour la défausse de votre Carreau perdant.
Sur le retour Carreau, idem, mais c'est la Dame de Coeur qui sera votre remontée salvatrice.

Notez que ce contrat doit chuter : sur entame Carreau, vous perdez votre contrat contre une bonne défense car vous êtes obligé de prendre cette entame sous peine de chuter directement et la défense réalisera toujours son As de Coeur puis fera une deuxième levée à Carreau.

Vous avez sans doute adopté, sur l'ouverture adverse de 1 Sans-Atout, des enchères d'intervention.

Il existe plusieurs systèmes conventionnels dont (liste non-exhaustive) :

  • Le Landy
  • Le Brozel
  • Le Multi-Landy
  • Le Cappelletti
  • Le DONT (Disturbing Opponent No Trump)
  • Le système génial inventé par votre paire !

Le plus complet, d'après la littérature à ce sujet, semble être le Multi-Landy.

Je pensais que les "Multi" étaient des enchères pouvant avoir plusieurs significations, précisées au tour suivant, comme par exemple l'ouverture de 2 Carreau-Multi, qui peut signifier soit l'ouverture classique du 2 forcing manche, soit une main qu'on ouvrirait en barrage au niveau de 2 en majeure.

Ce n'est pas le cas ici : ce "multi", s'est simplement (façon de parler !) un "package" qui contient le Landy classique, et encore plus.
Voici donc les interventions conventionnelles, sur l'ouverture de 1SA, du Multi-Landy (https://bridgez.forumactif.com/t71-multi-landy). Il est existe bien évidemment des variantes de ce que je vous détaille ci-dessous :

Contre         Punitif
2♣               Landy (bicolore 5-4 majeures)
2♦               Unicolore (6+ cartes) majeur > relais 2 obligatoire
2/♠            Muiderberg : 5 cartes dans /♠, une mineure de 4 cartes
2SA            Bicolore 5-5 mineur
3♣/           Unicolore (6+ cartes) à ♣/

Et voici les réponses du partenaire de l'intervenant :

Sur 2♣ : on répond sa meilleure majeure ou 2 en cas d'égalité.

Sur 2  : relais obligatoire à 2, ou 2♠ si on est prêt à jouer un contrat plus élevé en .

Sur 2/♠ : en général, passer. Dire 2SA pour demander la mineure du partenaire. Une nouvelle couleur est 6ième et un soutien est une proposition de manche.

Sur 2SA : le partenaire annonce sa meilleure mineure.

Sur Contre : passer sauf avec une main très faible (4H maximum), auquel cas nommer une couleur de 5 cartes. Passer de toute façon avec une main très faible régulière. Moralité : l'intervenant ne devrait pas Contrer avec une main de 18H ou plus, car alors le partenaire sera très certainement faible et... risque d'enchérir !

 

 

 

Là est la question de cet hebdobridge.
Le contre punitif peut rapporter gros, mais aussi tout l'inverse, s'il donne ainsi des renseignements précieux au déclarant, dont il n'aurait pu profiter autrement !
 

Voici le diagramme d'une donne jouée récemment en tournoi de régularité :

Sud donneur, tous vulnérables

 
                                                            Nord
                                                            ♠  A R V 9 7 6 2
                                                              R 9
                                                            ♦  A D 9 2
                                                            ♣  -
                              Ouest                                        Est
                              ♠  8                                            ♠  D 10 5 4
                              ♥  D 10 8 6 3                              ♥  7 4
                               10 7 5                                       V 8 6 4
                              ♣  D 10 6 4                                 ♣  R 8 7
                                                            Sud
                                                             ♠  3
                                                             ♥  A V 5 2
                                                               R 3
                                                             ♣  A V 9 5 3 2

Les enchères

 
Sud      Ouest      Nord        Est          
1♣        Passe      1♠            Passe
2♣        Passe      3            Passe
3♥        Passe       6♠           ?

 

C'est un bon chelem qui à plus de 75 % de chance de réussir (au delà de 50 %, il faut l'annoncer).

Est entame du 7 de Coeur.

En l'absence de toute indication, Nord va faire l'impasse à la Dame d'atout : elle va échouer, et Est fera à présent toujours son 10 d'atout.

Par contre, Est pourrait avoir l'idée de contrer, pour l'unique raison que Sud n'a pas soutenu les Piques, et que donc les Piques d'Est sont à l'abri d'un impasse dirigée vers Sud.

Loin de votre serviteur l'idée de condamner ce contre qui dans de nombreux cas sera récompensé mais ici, regardez ce qui va se passer !

Le mort s'étale. Comme Est a contré et que presque toutes les cartes maîtresses sont dans le camp du déclarant, ce dernier envisage tout simplement le pire, annoncé à sa gauche : Est possède au moins D 10 x x en Pique !

Fort de cette information cruciale, il peut à présent établir un plan de jeu qui, bien qu'il n'ait que peu de chance de réussir, est cependant le seul lui permettant de ne pas chuter à coup sûr : il faut qu'il s'arrange pour réduire son nombre d'atouts à celui du contreur, en fin de coup.
Pour cela, il devra couper trois fois Trèfle, sans se faire surcouper : Est doit donc posséder trois ou quatre Trèfles.

Il faut également trois reprises de main au mort pour ces coupes : il y a le Roi de Carreau, l'As de Coeur et ... une coupe à Carreau : donc il ne faut pas jouer atout avant cette coupe !

Enfin, il faut qu'Est ait quatre cartes à Carreau.

In fine, si la main d'Est est un 4-2-4-3 c'est dans la poche.

1. As de Coeur sur l'entame
2. Trèfle coupé (les honneurs de Sud ne serviront à rien)
3. Carreau vers le Roi
4. Trèfle coupé une seconde fois
5. As de Carreau
6. Carreau coupé au mort (ouf, les défenseurs suivent)
7. Trèfle coupé (ouf, idem)
8. As de Pique
9. Roi de Coeur
10. Dame de Carreau (Est a bien quatre Carreau, merci la chance !)
11. 9 de Pique : Est en main doit revenir dans la fourchette atout du déclarant
 
On remarquera au passage que les honneurs à Trèfle de Sud ne servent strictement à rien dans cette donne !